Solliciter un serrurier pour ses problèmes de serrure, mais pourquoi ?

2

De manière générale, nous avons tous tendance à réparer nous même nos problèmes de serrures. Chose qui est bien si l’on s’y connait mais pour ceux qui n’y comprennent rien, la meilleure solution est de toujours faire appel à un spécialiste. Et parce que ce genre de problème peut arriver à n’importe qui et à n’importe quand, il existe des critères qui doivent nous pousser à solliciter un vrai pro de la serrurerie.

Les critères d’ordre technique

Parce que c’est un vrai spécialiste, il est préférable de l’appeler pour des raisons pratiques et techniques. De plus, il dispose de tous les atouts nécessaires notamment les qualifications requises, les diplômes, les attestations, les certificats ou autres et les outils nécessaires pour résoudre ce problème. Ainsi, vous avez l’assurance d’avoir des services fournis par un professionnel et un travail bien fait c’est-à-dire en accord avec les normes en vigueur.

Les critères d’ordre sécuritaire

Parce que la serrure est le dispositif qui vous permet d’entrer et de sortir de chez vous, elle se doit de bien fonctionner et d’être de qualité. Pour cela, vous devez solliciter un serrurier professionnel si celle-ci s’avère être défaillante. Ainsi, il se chargera d’assurer les travaux de dépannage, d’installation ou de remplacement ainsi que leur efficacité. Il est annoté cependant, il est annoté qu’il existe aujourd’hui beaucoup de dispositifs pouvant assurer notre sécurité mais aussi la sécurité de notre maison.

Les critères d’ordre économique

L’installation ou la réparation de serrure est généralement assortie de tarifs. Certes couteuse, cette situation peut nous pousser à réaliser ces travaux nous même. Mais comme je l’ai dit plus haut, il est réellement préférable de faire appel à un professionnel si l’on ne s’y connait pas. Parce que, si des complications se produisent, vous allez certainement payer plus. Alors, le mieux est toujours de faire appel à un serrurier professionnel.

Publicités

Comment choisir la bonne colle ?

2

La colle est un objet connu et employé par la plupart de nous. A la maison, au bureau ou à l’école, cet outil nous est très utile. Mais entre les formats, la texture, la couleur et toutes les autres précautions, il est un peu difficile de choisir la bonne. Aussi, pour s’y retrouver, je vous propose tous ce que vous devez savoir avant de choisir une colle.

Focus sur la colle

Pour pouvoir choisir une colle comme un pro et sans faire de faute, il vous faut déterminer les différents types de colle comme :

  • La glu pour la précision et la durée. Réservée uniquement aux objets non lavables ou des sujets aux torsions, elle est très pratique mais ne supporte pas trop les fortes variations de températures.
  • La polymère, autrement qualifié le couteau-suisse de la colle, elle est sert à tout. Bref, elle est polyvalente. Mis à part cela, elle est dotée d’une forte résistance aux torsions et à l’eau mais aussi elle est très souple pendant le séchage et idéale pour tous types de collage voire les chaussures qui font des mouvements en flop.
  • L’epoxy, qui, est une colle tout terrain. Dur et résistant, ce type de colle est hyper étanche, invisible et colle même les surfaces les plus humides. De manière générale, certaines personnes en font usage pour coller des verres cassées et pour colmater une fissure dans un vase par exemple. Son avantage reste toutefois la possibilité qu’il offre à ses usagers de pouvoir mettre de la peinture une fois que celui-ci est sec.
  • Enfin, la colle vinylique pour le bois. Réservé uniquement au bois, sa spécificité est de devenir transparente en devenant sec et qu’elle ne supporte pas du tout l’humidité. Et pour ce qui est du temps qu’elle puisse bien se fixer, vous pouvez compter cinq minutes environ. Mais, si le bois que vous avez à coller est souvent exposé à l’humidité, optez plutôt pour l’époxy.

Choisir et aménager un dressing

2

Dans une chambre ou dans un coin, avoir un dressing est le rêve de toutes les femmes. Etant un incontournable pour ranger ou encore pour organiser son rangement, s’investir dans ce type de rangement est avant tout une question de gain de place. Mais comment choisir et aménager un dressing ?

Les critères de choix et d’aménagement d’un dressing 

Choisir ou aménager un dressing relève d’un bon nombre de critères. La première consiste à déterminer les formes qu’il peut avoir. Elle peut être classique avec des portes battantes ou coulissantes, en forme d’angle, de cabine ou tout simplement réalisé sur mesure. Ce dernier est très pratique et le plus adopté car il s’adapte à toutes les configurations de pièce. Quant au style, tout dépend de vos gouts et préférences mais le mieux est toujours de partir à partir des matières qui sont déjà présentes chez vous.

Le deuxième critère est la définition des dimensions c’est-à-dire procéder à mesurer les dimensions de l’espace qui est mis à notre disposition afin d’accueillir le futur dressing. De ce fait, il faut prendre en compte les dimensions des étagères, des tiroirs, des penderies ou autres.

Le troisième critère est ensuite de voir les éventuels problèmes techniques à savoir les bouches de ventilations, les plinthes, les prises électriques, les accès à des tuyaux pour évacuer l’humidité et bien d’autres encore.

Le quatrième est de voir le type d’éclairage le mieux approprié. Pour cela, l’éclairage le plus choisi est l’éclairage intérieur notamment un tringle éclairante car il permet d’avoir une lumière douce et très pratique.

Le dernier critère englobe les équipements à utiliser et le choix des portes. Dans le premier cas, ils sont représentés par des tiroirs, des étagères, des penderies ou autres. Dans le second cas, le choix de ou des portes est fonction de sa configuration. Les plus connus sont les portes battantes, les portes coulissantes, les simples portes, un store et la fermeture par un rideau fixé à une tringle.

Tout sur la réparation d’un mur

2

Parce qu’avec le temps, les murs de nos maisons sont susceptibles de se dégrader voire s’abimer. Mais comme on le dit si bien, à chaque problème sa solution. De ce fait, je vous propose quelques idées et astuces pour procéder à les réparations dus murs fissurés ou abimés.

Les astuces pour réparer un mur

Il est vrai que le temps constitue un des facteurs qui peuvent entrainer la détérioration de nos murs. Souvent, quelques situations comme la fissure, l’élimination des traces d’humidité ou le bouchage des trous nous poussent à effectuer quelques travaux mais pour ceux qui ne s’y connaissent pas tellement, voici quelques astuces.

Pour combler la fissure d’un mur, il faut à l’avance choisir un enduit décoratif qui servira d’outil de rénovation et d’habillement de ce dernier. Très pratique, la mise en place de ce type de dispositif peut se faire très rapidement. De plus, il existe de nos jours des enseignes et des magasins qui vendent ces enduits à des prix très intéressant. Mais si vous jugez que la fissure de votre mur n’est pas très grande, n’hésitez pas à utiliser l’enduit de rebouchage Bostik, un enduit très efficace et très pratique à la fois.

Ensuite, pour éliminer les traces d’humidité d’un mur, il vous faut utiliser des produits destinés à traiter ce genre d’humidité. Vous pouvez trouver ces produits dans les magasins de bricolage ou des magasins spécialisés. Mais si ces taches sont plus anciennes, n’attendez pas deux à trois mois pour l’assainir et appliquez directement une peinture antitaches sur le mur.

Enfin, pour boucher les trous se trouvant sur le mur, il suffit d’appliquer un enduit et le tour est joué.

Quelques astuces pour gagner de la place dans sa salle de bain

2

Avoir une grande salle de bain rien que pour soi pour s’y prélasser est le rêve de presque tout le monde. Faute d’habiter dans un petit appartement, c’est toujours cette pièce qui se trouve être réduite dans la plupart des cas. Mais, comment faire pour gagner un peu d’espace ? Ou encore, quels sont les trucs et astuces pour pouvoir optimiser cette pièce ?

Les astuces pour gagner de la place dans sa salle de bain

La salle de bain est l’endroit où l’on aime se détendre, prendre un peu de temps pour soi et se relaxer peu importe l’habitat où l’on vit. Petite voire restreinte, on a toujours pour réflexe de chercher des solutions pour l’optimiser et ce, pour plus de confort. Mais comment ? Pour cela, il faut faire usage de ce que l’on a et aménager de façon intelligente.

Dans le premier cas, la première chose à bannir est de trop surcharger la pièce par des objets comme les produits cosmétiques, les ameublements, une longue pile de serviettes ou autres. Aussi, il faut exploiter chaque recoin notamment la porte qui pourrait servir de rangement via la mise en place d’étagères, des porte-manteaux pour accrocher les serviettes et bien d’autres encore. Et pour ce qui est des produits cosmétiques, fixer également des étagères pour mettre en place vos cotons tiges,  quelques vases pour y mettre vos brosses à dents, dentifrice etc. Et pour donner une petite touche glamour à celle-ci, vous pouvez créer un plafond incliné, où vous pouvez aussi y mettre tout ce que vous voulez.

Dans le deuxième cas, pour ce qui est de l’aménagement intelligent, vous pouvez installer du mobilier à multiples fonctions comme les baignoires sabot, des receveurs compacts à poser entre deux murs, le porte miroir articulé, des réservoirs encastrés, un chauffe-eau extra plat et bien d’autres encore.

Comment faire durer ses bougies ?

2

Je ne sais pas vous mais pour moi, les bougies inspirent un brin de magie dans nos espaces intérieurs. Source de lumière tamisée ou encore de douce chaleur, elles procurent une ambiance des plus intimes en un rien de temps. A multiples propriétés, elles servent à décorer nos cocons mais aussi agissent sur notre humeur. Mais comment les faire durer ?

Quelques astuces pour faire durer ses bougies

Comme nous le savons tous, la bougie est un objet très sensible et peut être un sujet à plusieurs problèmes. Mais, comme on le dit souvent, à chaque problème sa solution ! Premièrement, pour éviter qu’elle ne puisse couler, il suffit de la mettre dans le frigo la veille de son utilisation.

Lorsqu’elle ne rentre pas dans le bougeoir, notre premier réflex est toujours de la gratter pour qu’elle puisse y entrer à la perfection. Et non, nous faisons tous fausse route. Pour cela, il suffit juste de tromper le bout dans de l’eau bouillante et une fois molle, elle rentrera dans le bougeoir.

Ensuite, lorsque la bougie est toute éraflée et que vous ne savez pas quoi faire, il vous suffit de la caresser avec la main glissée dans un collant en nylon. Super, non ?

Et si elle présente trop de fumée, cette dernière va surement casser l’idée d’une ambiance chaleureuse et réconfortante. Pour y remédier, coupez la mèche à 06 mm au plus et répétez ce processus à chaque fois que vous allez l’allumer.

Enfin, si la mèche est décentrée, et que par cela, elle s’affaisse de façon asymétrique, la solution consiste à simplement recentrer la mèche avec la manche d’un couvert.

J’espère que tout le monde a trouvé chaussure à ses pieds, si non, si vous avez des astuces pour éviter ces genres de petits tracas, n’hésitez pas à me le dire en commentaires !

Comment fabriquer une suspension de vases ?

1

A la recherche de petites choses magnifiques et simples à réaliser ? Je vous propose de réaliser vous-même des suspensions de vases. En intérieur comme en extérieur, ces dernières sont faciles à fabriquer et avec un peu d’imagination, elles donneront un petit gout de chic et d’originalité à votre décoration. Mais comment s’y prendre ?

Les matériels nécessaires pour la réalisation des suspensions de vases

Beaucoup sont les matériaux à utiliser pour réaliser des suspensions de vases, mais la plupart est constitué par : des petites vases ou des pots de yaourt en verre, des papiers à motifs, des petites bougies de couleur, du fil d’aluminium verts, quelques pinces à linge, des fleurs, des feuilles, des motifs de papillon pour la déco, une paire de ciseaux, un cutter et de la colle. Ce sont les matériels de base mais vous pouvez ajouter en fonction des suspensions que vous voulez créer.

Les étapes pour la réalisation des suspensions de vases

Pour ce qui est des étapes à franchir, si vous avez opté pour des suspensions avec des bandes de papiers alors, découpez ces bandes d’une longueur égale à la circonférence des vases et en ajoutant 1 cm de plus. Ensuite, prenez-les et collez-les avec le ruban adhésif, nettoyez et dégraissez l’emplacement pour fixer les vases avec un chiffon imbibé d’alcool. Puis, encollez la bande adhésive et laisser reposer quelques secondes pour que la colle puisse tenir. Et procéder à la pose des suspensions.

Pour ceux qui veulent fabriquer des suspensions dédiées à leurs espaces extérieurs (terrasses, balcons ou autres), il faut attacher fermement les pots ou les vases choisis, découpez le fil d’aluminium en longueurs différentes et à l’extrémité, faites des boucles bien serrées afin de suspendre les vases. Répétez l’opération pour chaque vase ou pot. Une fois finie, procéder à la mise en déco de ces derniers.

Personnaliser un miroir, mais comment ?

1

Aujourd’hui, il est tout à fait possible de customiser ou de personnaliser des objets comme le miroir. En effet, le miroir est un véritable accessoire ou encore un réel atout dans la décoration d’une pièce à vivre. Et grâce à quelques pratiques notamment le DIY ou la récup’, nous pouvons en faire des merveilles.

Un nouveau miroir grâce à quelques pratiques

Aujourd’hui on est tout à fait dans le concept du miroir, mon beau miroir. Mais avant d’entrer dans le fond de notre sujet, faisons une petite récapitulation de ce que c’est le DIY ou encore la récup’. Ces pratiques consistent dans la majorité des cas à redonner un peu de vie et un peu de style à des objets. Côté accessoires à utiliser, on a à notre disposition une multitude d’options qui, soit on fait usage de ce que l’on a ou on va dans des brocantes ou des magasins spécialisés en décoration. De ce fait, nous n’avons pas besoin d’être un pro du bricolage pour customiser un objet quelconque. Aussi, nul besoin de passer des heures et des heures dans son atelier pour maitriser toutes les techniques liées au bricolage. Au contraire, il nous faut se munir de quelques accessoires et le tour est joué !

Pour notre cas, qui est le miroir, sa personnalisation peut être facile et sans le moindre effort. Pour cela, vous pouvez prendre des guirlandes lumineuses, pour la décorer, en blanc ou avec des ampoules insérées à l’intérieur, colorées ou en différentes formes. Ce type de miroir est vraiment idéal pour les festivités à venir. Une autre solution, le placer dans un cadre à motifs ou non, pour un effet chic et bohème.

Choisir et relooker la crédence de cuisine

1

La crédence de cuisine est la partie sui sert à protéger le mur de la cuisine des éclaboussures et à effectuer quelques rangements. Très pratique, elle constitue aujourd’hui une décoration pour cette pièce de la maison et est multifonction car elle s’associe parfaitement au carrelage, au mosaïque, à l’inox ou au verre. Mais comment la choisir ? Et comment procéder à son relooking ?

Des idées pour choisir et relooker la crédence de cuisine

Avant de vous donner quelques idées dans le choix et dans le relooking de votre crédence de cuisine, il est indispensable de définir, qu’est ce que c’est réellement. Par définition, la crédence de cuisine est la partie située entre le plan de travail et les meubles ou les étagères placées en hauts. Ayant plusieurs rôles, celle-ci sert à protéger les murs contre les traces de fissures, de projection, les éclaboussures d’eau et des tâches de graisse. Aussi, elle existe en différents modèles, réalisées en divers matériaux, se pose à la façon dont on veut et s’intègre parfaitement à la décoration de la cuisine. Donc, vous êtes libre de choisir celle qui vous convient le mieux.

1

Pour le choix des matériaux, les enseignes et les grands magasins de bricolage et de décoration mettent à la disposition de leur clientèle une large gamme. La meilleure solution si vous perdez un peu est de toujours demander conseil à un spécialiste. Et avant de choisir sa crédence, il faut tenir en compte quelques critères comme son harmonisation avec le reste des éléments de la cuisine dont le plan de table, l’évier et bien d’autres encore. Mis à part cela, elle peut être faite en bois, en inox, en grès céramique, en verre ou encore en panneaux stratifiés.

Pour plus d’esthétisme, il faut bien l’accessoiriser. Parce qu’elle est destinée à placer des tasses, des coutelleries, quelques ustensiles, un essuie-tout et bien d’autres encore, elle assure ainsi un rangement optimal dont le contenu est parfois dissimulé à la vue.

Enfin, une fois les matériaux choisis et une fois bien accessoirisé, il ne reste plus qu’à déterminer le prix de la crédence en question. En général, son prix dépend non seulement des matériaux, du magasin dans lequel vous l’avez acheté ainsi que les installations à faire. De ce fait, la crédence en bois ne peut avoir le même prix que celle en inox ou en panneaux adhésifs. Ainsi, elle varie d’une centaine à des milliers d’euros pour une version que je qualifierai de haut de gamme.